« Où vont les Tempêtes » est une chanson qui raconte un événement particulier de 1999. Lorsque Cyrielle avait 4 ans, l’ouragan Lothar s’est abattu avec violence sur le village où elle vivait. Les mains et le nez collés contre la baie vitrée qui gonflait sous la pression du vent, la famille observait en contrebas les toits des maisons se soulever et les arbres se coucher comme des allumettes. Réfugiée au sous-sol, Cyrielle retrace la peur, l’attente, et ses tentatives de consoler une grande sœur terrorisée. Entre les lignes de cette chanson, on devine le récit d’un conflit ravageur que seule la tombée du jour parvient à calmer.

Pour raconter cette tempête, une voix douce, presque murmurée, soutenue par la rondeur des cordes nylon de la guitare sèche qui signe l’identité de Meimuna.