Blog

PRISCILLA BETTI – LA VIE SAIT / Sortie 19 mai 2017

Priscilla Betti a mis 10 ans entre ses deux derniers albums mais, pendant ces 10 années-là,
elle a connu des aventures, des sacres, des gloires qui se sont ajoutées à celles de la chanteuse de
l’aube des années 2000. Puis elle a retrouvé l’excitation des chansons nouvelles et les plaisirs du
studio comme si elle n’avait plus chanté que depuis hier. Seule différence, note-t-elle : « Quand
j’enregistrais, à l’époque, les casques étaient trop grands. Il fallait que je pose un papier plié sur le
sommet de mon crâne pour le caler. Maintenant, il est à la bonne taille. »

Priscilla a donc grandi. Et elle est vraiment fille de 2017, sensible, combative, romantique, pop.
A tout juste 27 ans, elle est avide de retrouver ses plus fortes émotions et de se lancer dans une
nouvelle aventure. Une chanteuse dont la voix est à la fois neuve et familière. Une découverte
autant que des retrouvailles.

Car on la connaît depuis un moment déjà… Priscilla est apparue pour la première fois à la
télévision à 11 ans, lorsqu’elle a été la voix française d’Annie dans le film musical produit par Walt
Disney. À 13 ans, elle avait déjà tourné dans tous les Zénith de France et chanté à l’Olympia, reçu
son 1er disque d’or des mains de Britney Spears.

À 14 ans, elle joue avec Christian Clavier,Michel Serrault et Arielle Dombasle dans Albert est méchant d’Hervé Palud avant de devenir l’héroïne de la série télé Chante ! sur France 2 – 4 saisons, 104 épisodes ! Puis Priscilla tient le
premier rôle de Flashdance the Musical pour 200 représentations à travers la France et, au passage, elle atteint la finale de la 6ème saison de Danse avec les stars sur TF1. Aussitôt après les 3 dernières dates triomphales de Flashdance the Musical au Palais des Sports en avril 2016, Priscilla Betti revient à ses premières amours et reprend le chemin des studios.

Elle sort d’abord 2 singles qui réveillent ses fans et font tendre l’oreille à la nouvelle
génération pop. Changer le monde et La vie sait sonnent comme les manifestes d’une fervente
confiance en l’avenir, et confirment que le blond sourire des premiers tubes de Priscilla ne s’est pas
éteint. « En dix ans, j’ai rencontré beaucoup de gens, évolué dans plusieurs directions à la fois. J’ai
maintenant le sentiment de revenir sur scène. ». Mais ce n’est pas l’esprit business as usual : « Je ne
suis pas blasée. Bien au contraire : j’ai connu une époque merveilleuse pendant laquelle tout
marchait. J’ai été la plus jeune artiste chantant à l’Olympia, j’ai fait deux albums la même année,
j’avais toutes les télés à chaque single… ça m’a fait grandir, je connais bien les rouages et je suis
très excitée de revenir. »

L’excitation de son retour n’a pas touché que Priscilla. Les auteurs et compositeurs se sont
pressés autour d’elle et ses 10 chansons nouvelles révèlent un casting étourdissant : Slimane et
Yaacov Salah pour Changer le monde, Alma (candidate française à l’Eurovision 2017), Marvin
Dupré (The Voice 6), Silvio et Manon du groupe Mutine, Sophie Tapie, la youtubeuse Princess
Sarah…
La nouvelle génération pop lui donne des chansons enjouées, souriantes et généreuses. Elle
clame l’orgueil et la volonté d’une combattante de la vie (Changer le monde, Au fil de ma vie), le
désir d’être elle-même sans se laisser emprisonner par les mots de l’autre (T’es beau mais t’es toi),
le refus des carcans du passé (Nuits blanches), les cahots de l’amour (Je rêve encore, Amnésie), le
désir de repartir du bon pied (On pourrait), la confiance inébranlable en l’avenir (La vie sait), le désir de s’envoler ailleurs (Laissez-moi rêver)…

Sur cet album aux rythmiques très marquées, semé de guitares agiles et de chœurs soyeux, Priscilla voulait aussi de la gravité, notamment pour rendre hommage à Nice. Marc Hekic a écrit Le Cœur au Sud : « Je n’ai pas eu à changer un seul mot, il a su dire ma vision de ma ville natale. Cette chanson apporte de la douceur et fait du bien.»

Comme un clin d’œil, Priscilla a aussi repris 2 chansons importantes de son passé. Après
avoir été si souvent Alex, l’héroïne de Flashdance the Musical, elle chante What A Feeling. Et elle
revisite Regarde-moi (teste-moi, déteste-moi) dans une nouvelle version acoustique : « Les gens me
parlent souvent de cette chanson qui les a marqués. C’est un plaisir de me la réapproprier à vingtsept
ans. » Et c’est aussi le fil renoué d’une histoire d’amour entre une artiste et son public.


About DELIT MUSIC GROUP FRANCE

Le Groupe DÉLIT MUSIC assure lui-même la commercialisation de ses espaces publicitaires et promotionnelle des artistes indépendants Français et Internationaux à travers des régies nationale et internationale..Il a su proposer à ses annonceurs une Offre Cross Média sur mesure pour répondre à chaque objectif.Image & Notoriété à travers des dispositifs Média (Magazine,Radio,Interview Écrite, Création de site internet, Marketing Social).

Leave a Reply

Your email address will not be published.

*


IGGY MUSIC RADIO

IGGY Music Radio S’ajoute Au Magazine Français Pour Mettre En Lumière Des Artistes Et Musiciens...

NOS SITES INTERNET

  • www.delitmusic-communication.fr
  • www.delitface.com
  • www.delitcreator.com
  • www.delitradio.com

PARTENAIRES

Iggy Music Radio Pump It Up Magazine Mynie Work Shop Unit Jam France

CONTACT

delitmusic@delitmusic.fr delitmusic@gmail.com

Abonnez-vous à notre newsletter